lundi 16 février 2015

Une abdominoplastie pour un ventre raffermi

Une perte importante et rapide de poids, des grossesses multiples ou simplement l’affaissement de la peau avec l’âge peuvent vous donner un ventre relâché avec une accumulation de peau flasque et fripée au niveau du bas-ventre. Vous en avez marre de cette peau qui pendouille et avez envie de retrouver un ventre plat que vous pourrez exposer, sans complexes, en été ; l’abdominoplastie est faite pour vous.
Cette intervention, de plus en plus pratiquée, va agir à 3 niveaux : la peau, le muscle et la graisse. Il existe 2 options pour une abdominoplastie et il est important de bien en discuter avec son chirurgien pour déterminer la plus adaptée à votre cas.

L’abdominoplastie partielle ou mini-abdominoplastie : généralement effectuée sur les patients dont la graisse est située dans la partie inférieure de l’abdomen (sous le nombril). Le chirurgien réalise une lipoaspiration étendue sur le ventre suivie d’un petit décollement de la peau dans la zone pubienne. Il ôte ensuite l’excèdent de peau, retend les muscles abdominaux quand cela est nécessaire et finit par redraper la peau. Au cours de cette intervention, le nombril ne sera pas déplacé.
L’abdominoplastie complète : préconisée chez les patients ayant des altérations plus importantes. Durant cette intervention, l’incision sera réalisée tout le long de l’abdomen, de hanche à hanche. L’opération, comptant plusieurs étapes, commence par une liposuccion étendue sur tout l’abdomen et les flancs suivie par un décollement de la peau jusqu’à la frontière supérieure de l’estomac. Cette opération va permettre de découvrir les muscles abdominaux et permettre leur remise en tension. Par la suite le chirurgien réalise une dermolipectomie (ablation de l’excès de peau) suivie d’une remise en place du nombril et finit par lisser la peau vers le bas avant de refermer l’incision.
Les résultats de cette opération sont souvent très satisfaisants et sont observables au bout de 3 à 6 mois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire